All-Logos-OU
All-Logos-OU
All-Logos-OU
Billetterie
Logo de l'Opera Undergound
Image sans aberration chromatique

Le disque du siècle d’Olivier Manchon

10 avril 2020

La série « Le disque du siècle » continue de manière virtuelle, tous les jeudis à 17h. Pour cette première édition notre ami Olivier Manchon a accepté le défi.

 

Écoutez Loney, Noir, de Loney Dear, le disque du siècle selon Olivier Manchon.

*BONUS*
Tous les albums qu’Olivier Manchon aurait pu choisir car ils ont eu une influence sur sa vie musicale et qu’il cite dans sa vidéo.

Concerto pour violon de Beethoven, interprété par Igor Oistrakh, sous la direction de David Oistrakh
A Love Supreme, John Coltrane
Violin concertos NO.1, Prokofiev & Shostakovich
Round about Midnight, Miles Davis
Les quatuors à corde de Borodine par le Quatuor Borodine
Nefertiti, Miles Davis
First Circle, Metheny Group
Magical Mystery Tour, The Beatles
João Gilberto / Stan Getz
Songs In The Key Of Life, Stevie Wonder
The secret life of plant, Stevie Wonder
KR-51, Clare & the Reasons

L’expression est courante. Quand un disque plait un peu, qu’il plait assez, mais que l’on sent qu’il n’est peut-être pas “important”, qu’il ne marquera pas une génération, qu’on l’oubliera peut être bientôt – on dit alors que “ce n’est pas le disque du siècle”.
Alors, ce disque du siècle, où le trouve-t-on ? Qui peut nous en parler ?

Violoniste de formation jazz et classique, Olivier Manchon est tout aussi influencé par le groupe des Six et Chostakovitch que par Gil Evans ou Henry Mancini. Compositeur de films, arrangeur, producteur et multi-instrumentiste, on le retrouve aux cotés de Clare Muldaur avec Clare and the Reasons, mais il écrit aussi des arrangements pour Sufjan Stevens et My Brightest Diamond. Son propre Orchestre de Chambre Miniature a été très remarqué à Jazz à Vienne et à l’opéra l’été dernier.

Retrouver ici tous les disques du siècles sélectionnés par nos invités