logo_OU_source
All-Logos-OU
All-Logos-OU
Billetterie
Logo de l'Opera Undergound
Image sans aberration chromatique
Concert

Un dimanche indé !

ARLT / François Virot / Eskimo / Greg Gilg

dimanche 21 novembre à 14h

A partir de 22€

Dans le cadre de la Carte blanche à La Féline et Bertrand Belin

 

Clap de fin pour la Carte Blanche à La Féline et Bertrand Belin : une belle traversée en dehors des clous de la musique indépendante d’ici, qui s’achèvera par un inventaire poético-ludique de la semaine écoulée et un chant d’adieu collectif.

Infos pratiques

En présence des deux intéressés, l’épilogue de la Carte Blanche à La Féline et Bertrand Belin se présente à l’Amphi comme un périple au pays des indés, du début d’après-midi jusqu’aux premiers reliefs du soir.

Indépendantes, l’âme et l’inspiration vagabondes d’Eskimo le sont assurément. Paru en autoproduction fin mars 2020, l’album Que faire de son cœur ? de cette jeune Parisienne est une plongée intérieure tout sauf confinée, une échappée belle accomplie d’une envoûtante voix mate, portée par des choix d’écriture qui sortent la pop, la chanson et l’électro de leur train-train sonore et mélodique.

Indépendant, François Virot l’est aussi. Des squats d’hier aux scènes d’aujourd’hui, de la batterie à la guitare en passant par le chant, en solo ou en groupe, le Lyonnais, à l’instar d’un Jonathan Richman, est un spécimen rare de musicien naturel, resté sourd aux sirènes de la hype, étranger à tout délire de représentation. Un pur music lover, pour qui les mots rock, lo-fi, pop, folk ou hardcore qui lui sont accolés n’enfermeront jamais la libre teneur artisanale de ses chansons.

Indépendants, les oiseaux rares de Arlt le sont tout autant. Après une résidence de printemps à l’Amphi où ils ont renoué avec l’alchimie première de leur duo, Eloïse Decazes et Sing Sing présentent en avant-première la matière de leur cinquième album, avec cette manière bien à eux de faire tourner la chanson en bourrique entêtée, traversant comme elle l’entend le maquis des musiques non alignées, et de faire tourner la langue française comme une vieille derviche ivre.

Et pour finir tout cela en beauté, nous accomplirons deux rituels.
Le premier, par La Féline et Bertrand Belin eux-mêmes, consistera à restituer des paroles entendues et collectées tout au long de cette Carte Blanche. Etincelles d’oralité saisies au vif de l’instant et du hasard, mots volés à la barbe du quotidien : l’inventaire poétique de ce temps commun de neuf jours, comme un livre d’or volatil qui, sitôt parcouru, se disperserait aux quatre vents et serait confié aux seuls bons soins de nos mémoires.
Le second, sous la houlette du maître chanteur Greg Gilg, se manifestera sous la forme d’un chant collectif créé in situ : toute l’humanité embarquée ce dimanche-là à l’Amphi – artistes, public, techniciens, agents d’accueil… – sera invité à donner de la voix et du souffle, et à signer le vibrant point d’orgue d’une aventure humaine et artistique qui, du 13 au 21 novembre, aura agité l’enceinte de l’Opéra de Lyon.

ARLT – ©-Didier-Goudal

Avec :
ARLT
Eloïse Decazes – chant, clavier, bulbul tarang, magnétophones, Sing Sing – chant, guitare.

FRANÇOIS VIROT
Distribution à venir.

ESKIMO
Marie – chant, guitare, clavier, harmonium indien, Paul – guitare, Thomas – saxophone.

CHANT D’ADIEU
Greg Gilg – chef de chœur, L’Amphi – le chœur.