logo_OU_source
All-Logos-OU
All-Logos-OU
Billetterie
Logo de l'Opera Undergound
Image sans aberration chromatique
Concert

Opéra de poche

B. Belin & C. Vailler ‘Audience Foraine’

C. Pennequin & J.F. Pauvros

dimanche 14 novembre à 15h

De 18€ à 22€

Dans le cadre de la Carte blanche à La Féline et Bertrand Belin

 

Bertrand Belin et Claire Vailler s’associent pour un récital atypique spécialement créé pour l’Opéra Underground, que prolonge un numéro d’équilibrisme poético-sonore signé Charles Pennequin et Jean-François Pauvros.

Infos pratiques

Audience Foraine est un opéra de peu, une épopée de cuisine, du grandiose rêvé à hauteur de quidam. Il y est question de chiens, de fêtes d’entreprise, d’enfance, de violence domestique, d’amiraux, de glissades sociales. Triviaux, pathétiques, ironiques, naïfs, se donnant parfois de grands airs, airs d’être des airs d’opéra, les chansons (textes de Bertrand Belin) forment un archipel. La partie émergée d’un drame social contemporain. Des chroniques de bas-fonds roulées dans la majesté des mélodies et harmonies savantes composées par Claire Vailler et interprétées par François Mardirossian au piano – l’instrument de salon dont le timbre ajoute à l’ensemble la “tenue correcte” requise par l’opéra, considéré comme modalité d’expression socialement située.
Trois jeunes interprètes de la Maîtrise de l’Opéra de Lyon créent des trouées de lumière en commentant, moquant, contredisant les propos tenus au premier plan (Claire Vailler et Bertrand Belin au chant), mettant en évidence l’impérieuse nécessité de la critique générationnelle.

Après Audience Foraine viendra le tour des Zumins. Les Zumins est un ensemble de textes et de sons, une pâture sonore livrée aux zoreilles des zautres par deux zumins sur une zcène : Jean-François Pauvros & Charles Pennequin.
Tous les deux font des sons, chantent, tapent et crient en rythme des poèmes. Tous les deux sont poètes, l’un avec ses cordes vocales et son dictaphone, l’autre avec toute sorte d’autres cordes à son arc musical. Ça n’est pas triste, c’est drôle, car les zumins sont marrants à se réveiller tous les matins morts de rire.
C’est un poème sonore de presque une heure. Poème sonore veut dire : poème qui s’entend, c’est-à-dire que c’est un poème qui est dans l’air et qui circule. Poème sonore à la guitare et dans la voix qui circule. La voix qui sort dans l’air avec la guitare. La guitare qui sort des poèmes qui sont sonores. C’est-à-dire que la voix se mêle à l’air. C’est-à-dire que la guitare veut sortir de sa langue. C’est-à-dire que l’air rentre depuis dehors vers dedans et réciproquement et que la physique n’est plus un problème.

Avec :
AUDIENCE FORAINE
Claire Vailler – chant, composition, Bertrand Belin – chant, textes, François Mardirossian – piano, Mathilde Deveaux Thomas, Lola Gauthey, Lisa-Lou Payot – chant

LES ZUMINS
Charles Pennequin – textes, voix, Jean-François Pauvros – musique, guitares.

“Audience foraine : une audience foraine est une audience qui se tient hors de son tribunal de juridiction ou d’un bâtiment juridique officiel, dans une autre localité que celle où siège la juridiction. Dans le cadre de l’audience foraine, l’administration juridique se rend directement au-devant des justiciables.”