All-Logos-OU
All-Logos-OU
All-Logos-OU
Billetterie
Logo de l'Opera Undergound
Image sans aberration chromatique
Concert

L'Algérie plurielle : Journées culturelles chaouies

Houria Aïchi

mercredi 8 et jeudi 9 septembre

De 10€ à 12€

Chants d’amour, psalmodies mystiques, mélodies à danser : Houria Aïchi parcourt en majesté le vaste répertoire poétique chaoui qu’elle a hérité de sa grand-mère et de sa mère.

Infos pratiques

Le répertoire poétique chanté dont s’inspire Houria Aïchi est considérable. Elle tient ces textes, chantés soit en arabe soit en berbère, de sa grand-mère et de sa mère.
S’ils sont transmis de génération en génération, l’improvisation n’y est pas absente. Ces poèmes, abordant une diversité de thèmes (les fiers cavaliers, la courtoisie, la séparation…) peuvent être classés en trois catégories.
– les chants d’amour, conçus tantôt comme une confession tantôt comme une plainte. Au prélude de la flûte succède la douleur du poète évoquant les tourments d’une passion non partagée ou empêchée par la tribu, ou encore la beauté de la femme aimée.
– la qasida : chant d’inspiration religieuse. Les vers sont chantés à cappella, c’est le dhikr, sorte de psalmodie litanique souvent utilisée dans les confréries soufies ;
– les mélodies à danser ou rahabbias. Le bendir, instrument de base suivant le rythme qui ne cesse de croître, endiable la danse.

Avec :
Houria Aïchi – chant, bendir, Saïd Nissia – flûtes (gadba, ney).

En partenariat avec Coup de Soleil Auvergne Rhône-Alpes, Maison des Passages, Association France Algérie Rhône-Alpes, Cercle des Algériens de Rhône-Alpes (CARA), IFCM