logo_OU_source
All-Logos-OU
All-Logos-OU
Billetterie
Logo de l'Opera Undergound
Image sans aberration chromatique
Concert

Folk intime et universel

Piers Faccini

lundi 17 janvier à 20h

De 5€ à 28€
Abonnement
Promenade *
*2 opéras + 1 ballet + 1 concert
le tout à -15%

Information spectateurs suite aux dernières annonces gouvernementales :
Les dernières restrictions sanitaires s’appliquent aux lieux accueillant plus de 2000 personnes en intérieur et interdisent les concerts debout. Les concerts Opéra Underground en grande salle sont donc maintenus et les concerts à l’Amphi sont des concerts assis.
Consulter les mesures sanitaires

 

A la croisée du folk, des musiques du Maghreb et des sons de la Méditerranée, le songwriter et ses invités proposent un concert spécialement conçu pour l’Opéra, avec quatuor à cordes et pulsations gnaouas.

 

Infos pratiques

  • Lieu Grande Scène
  • Début 20h

Dans son tout dernier album, Shapes of the Fall, Piers Faccini touche à l’essence même de ce songwriting aussi pluriel que limpide qu’il peaufine depuis le début des années 2000. Orchestrant des échanges profonds entre folksongs, pulsations gnaouas et quatuor à cordes, l’Anglo-Italien y décante un art qui se nourrit de l’héritage anglo-américain, des traditions de la Méditerranée, du Maghreb et de l’Afrique de l’Ouest comme de la musique ancienne ou baroque.
C’est cette vision transversale qu’il souhaite refléter lors de ce concert d’exception à l’Opéra. Aux fidèles compagnons de route de son Quintet s’ajoutent en effet des invités de marque : le percussionniste Karim Ziad (Gnawa Diffusion, Cheb Mami, Joe Zawinul…), le virtuose marocain Mehdi Nassouli et les jeunes musiciens du Quatuor Émana.
Ces précieux soutiens permettront à Piers Faccini de décliner l’interrogation qui traverse de part en part ses dernières chansons : comment vivre et composer avec l’effondrement du monde ? Le songwriter répond par un tableau musical et poétique regorgeant de nuances. Le pouvoir guérisseur de la danse et de la transe fait écho à la beauté primitive de la complainte, l’intime et l’universel s’enlacent ; et la gravité se fendille, pour mieux faire jaillir l’espoir.


Avec :

Piers Faccini – guitare et voix, Séverine Morfin – alto et voix, Juliette Serrad – violoncelle et voix, Malik Ziad – guembri, mandole, Simone Prattico – batterie, Karim Ziad – percussions, Mehdi Nassouli  – chant, guembri

Quatuor Emana
Laurent Pellegrino – violon, Joschka Fléchet-Lessin – violon, Vincent Verhoeven – alto, Sylvain Linon – violoncelle.