All-Logos-OU
All-Logos-OU
All-Logos-OU
Billetterie
Logo de l'Opera Undergound
Image sans aberration chromatique
Concert

Voix de haut vol

The Colorist Orchestra with H.Gelb / W.Bouhassoun M.Rahal

Carte blanche à La Féline et Bertrand Belin

dimanche 14 novembre à 20h

De 10€ à 28€
Réserver

L’élégance à l’état pur : telle est l’affiche partagée par Howe Gelb, parrain ultra-classe du folk-rock américain ici flanqué du Colorist Orchestra, et la chanteuse et joueuse de oud syrienne Waed Bouhassoun, en duo avec le virtuose du ney Moslem Rahal.

Infos pratiques

  • Ouverture des Portes 19h15
  • Durée 2h

Se partageant depuis 1985 entre son groupe Giant Sand, son œuvre solo et moult projets parallèles, Howe Gelb est l’un des plus prolifiques songwriters en activité. Depuis Tucson, Arizona, son tempérament de hors-la-loi a inspiré toute une génération du rock indé américain – Calexico, Bill Callahan, Will Oldham, M. Ward, Lambchop… Loin de s’en glorifier, il a préféré continuer sa route semée d’expériences et de rencontres inouïes, comme celle qui l’unit aux Flamands du Colorist Orchestra. Avec leur bric-à-brac d’instruments classiques, de percussions et de lutherie sur mesure, ces fans de Steve Reich, Moondog ou Harry Partch ont pour spécialité de se mettre au service de songwriters de tous horizons (Emiliana Torrini, Lisa Hannigan…), via un dispositif qui relève de l’envoûtement musical, de l’installation visuelle et de la mécanique poétique. Avec Gelb, ils franchissent un cap : leur association débouche sur un répertoire inédit, encapsulé dans l’album Not on the Map (sortie le 1er octobre) et présenté ici pour la première fois en France.
Waed Bouhassoun est aussi une perle très rare. Bien connue du public de l’Opéra de Lyon, cette immense compositrice, chanteuse et joueuse de oud a déployé au fil du temps un répertoire dans lequel s’harmonisent textes profanes et mystiques, traditions syriennes et musique arabe classique. C’est dans l’ensemble de Jordi Savall qu’elle a retrouvé une vieille connaissance du conservatoire de Damas, le virtuose du ney Moslem Rahal. Entre eux deux se tisse un art de la conversation qui s’élève au rang d’orfèvrerie : comme Howe Gelb et le Colorist Orchestra, ils semblent atteindre sans effort ces sommets où la musique, la poésie et la voix deviennent “ce paradis qui touche notre âme”.


Avec :

THE COLORIST ORCHESTRA with HOWE GELB
Howe Gelb – voix, guitare électrique, Kobe Proesmans – percussions, calebasse, Aarich Jespers – marimbula, flapamba, Sep François – marimba, vibraphone, yambú, Wim De Busser – grand piano, piano préparé, claviers, Tim Vandenbergh – contrebasse, basse électrique, Gerrit Valckenaers – clarinette basse, pierres, miroirs, bols en verre, électronique – Jeroen Baert – violon, Karel Coninx – viola.

WAED BOUHASSOUN & MOSLEM RAHAL
Waed Bouhassoun – chant, oud, Moslem Rahal – chant, ney.